Sinagot

350

Le Sinagot ou Sinago est un petit bateau à voile traditionnel typique du golfe du Mobihan et originaire du petit port de Séné, près de Vannes.

 

A PROPOS DE LA MAQUETTE :
Tous nos modèles peuvent être fabriqués à la taille et/ou aux couleurs de votre choix, sur commande.
Finition Coque : Coque peinte aux couleurs d’origine OU vernis sans peinture
Dimensions (Longueur) : 50 cm

Description

TYPE DE BATEAU : bateau à voile 
ANNÉE DE LANCEMENT : 1840
PAYS DE CONSTRUCTION : France
CHANTIER : Port de Séné (Bretagne)

 

HISTORIQUE : Ces voiliers traditionnels font partie du décor du golfe du Morbihan, comme l’île aux Moines ou les remparts de Vannes. Ils portent les noms des habitants de Séné, village de pêcheurs voisin de Vannes, où l’on commença à les construire autour de 1840.
Les sinagots étaient utilisés pour la drague des bancs d’huitres sauvages, la pêche à la crevette ou au chalut. Leur faible tirant d’eau leur permet d’approcher au plus près des rochers et de s’échouer en douceur dans les vasières. Jusqu’au tournant des années 1920, 150 sinagots sillonnaient le Golfe en tous sens. Puis la généralisation du moteur a bien failli les envoyer définitivement par le fond. Jusqu’à ce que, à partir des années 1970, une poignée de passionnés retroussent leurs manches pour sauver ce patrimoine maritime unique. Aujourd’hui, six sinagots naviguent fièrement sur les eaux du Golfe.
Les deux plus anciens sont : Les-Trois-Frères fabriqué en 1943, classé monument historique en 1985, puis remis à l’eau, et Jolis-Vent, baptisé ainsi en 1958. Les quatre autres sont des copies d’anciens voiliers. Le Crialeis par exemple, construit en 1990 au chantier du Guip, sur l’île aux Moines, d’après les plans d’un sinagots des années 1930. Il mesure 11 m. Sur 3,20 m. Et déploie jusqu’à 75 m2 de voile. C’est un bateau maniable et très puissant.

 

ET AUJOURD’HUI ? Restaurés, préservés par des passionnés, encore outil de travail, les municipalités n’hésitent plus à réserver aux pointus une place de choix dans leurs ports.