Marie Jeanne

350

Le dundee-thonier Marie-Jeanne faisait partie de la grande flotte française des voiliers de pêche au thon qui a navigué entre 1900 et 1950. C’est aujourd’hui un bateau de plaisance de luxe labellisé « bateau d’intérêt patrimonial ».

 

A PROPOS DE LA MAQUETTE :
Tous nos modèles peuvent être fabriqués à la taille et/ou aux couleurs de votre choix, sur commande.
Finition Coque : Coque peinte aux couleurs d’origine
Dimensions (Longueur) : 38 cm

Description

TYPE DE BATEAU : dundee-thonier
ANNÉE DE LANCEMENT : 1913
PAYS DE CONSTRUCTION : France
CHANTIER : Chantier naval de Concarneau

 

HISTORIQUE : Les premiers dundees firent leur apparition aux chantiers des Sables d’Olonne vers 1890, avant de se répandre dans les chantiers de Concarneau, de Camaret et d’Étel.

La Marie-Jeanne est un dundee-thonier de Concarneau. Elle fait partie de la grande flotte des voiliers de pêche au thon blanc et est la fierté des pêcheurs bretons. Elle pêchait le thon entre juin et octobre et partait jusque les côtes de Mauritanie. Les voyages pouvaient durer deux mois. Comme tous les thoniers, elle est équipée de tangons, sortes de perches de plus de 20 mètres, placées de chaque côté du grand mât que l’on rabat latéralement durant la pêche. La tendance à la motorisation et la rentabilité ont contribué à faire disparaître les élégants thoniers aux voiles multicolores.

 

ET AUJOURD’HUI ? Tranformée en voilier de plaisance de luxe et amarrée aux quais de la Seine pres du Pont Neuf à Paris, Marie-Jeanne est toujours navigable, malgré son grand âge. Elle possède le label “bateau d’intérêt patrimonial”. Une distinction officielle, uniquement décernée aux navires regroupant au moins l’une des trois caractéristiques suivantes : témoigner de l’œuvre d’un homme, d’un concept architectural particulier ou d’une évolution technique remarquable, d’un événement sportif ou d’une pratique désormais révolue. En décembre 2016 elle est mise en vente par le réseau d’agences immobilières Savills pour la somme de 1 490 000 €.