Liberty Ship

1,950

Le terme Liberty ship désigne les quelques 2 710 ou 2751 “Navires de la Liberté” qui ont joué un rôle fondamental pendant la Deuxième Guerre Mondiale en ravitaillant les forces alliées lors de la bataille de l’Atlantique (1939-1945).

 

A PROPOS DE LA MAQUETTE :
Tous nos modèles peuvent être fabriqués à la taille et/ou aux couleurs de votre choix, sur commande.
Finition Coque : Coque peinte aux couleurs d’origine
Dimensions (Longueur) : 100 cm

Description

TYPE DE BATEAU : Cargo
ANNÉE DE LANCEMENT : 1941
PAYS DE CONSTRUCTION : Etats Unis
CHANTIER : 16 chantiers navals américains différents
ARCHITECTE : Gibbs et Cox de l’US Maritime Commission

 

HISTORIQUE : Les Liberty Ships ont transporté des dizaines de millions de tonnes de matériels (y compris des locomotives et même des avions) pour le débarquement et la reconquête de l’Europe par les Alliés. Une centaine de ces Liberty furent aménagés comme troopers, six comme hôpitaux (600 lits chacun) et d’autres comme tankers (il y en aura 62). Hormis le matériel militaire, ils convoyèrent des animaux ainsi que des denrées alimentaires et divers produits de première nécessité destinés aux populations civiles alliées.
Les Liberty ships étaient rapides à construire, à un faible coût de production. Leur particularité fut leur nombre : c’est le modèle de navire le plus produit au monde. La construction en série, à l’américaine, la soudure électrique, la simplification dans les apparaux et les aménagements, permirent de raccourcir la durée de fabrication de 245 j pour le premier à… 4 j pour le dernier. L’urgence primait sur tout : c’était la guerre.
Après la guerre, c’est un peu plus de 2 000 cargos qui sont disponibles. Un certain nombre rejoignent la National Defense Reserve Fleet (désarmés et mis sous “cocons” de graisse), d’autres restent opérationnels au sein de l’US Navy. D’autres encore sont transférés à des armateurs américains comme navires marchands. Enfin, pour compenser leurs pertes de navires de commerce, les marines marchandes européennes recevront un certain nombre de Liberty Ships, dont 75 pour la France (qui aurait perdu les deux-tiers de sa flotte marchande pendant la guerre). Ces Liberty Ships navigueront encore 15 à 20 ans, eux qui avaient été construits pour 5 ans tout au plus, voire une seule traversée.

 

Et aujourd’hui ? Le Jeremiah O’brien est l’un des deux seuls Liberty Ships dans le monde encore en état de naviguer et le seul restauré exactement dans son état d’origine. ICe fut l’un des 5 000 navires qui participèrent au “Débarquement de juin 1944” sur nos côtes normandes. Ce fut le seul grand navire allié survivant qui put revenir sur les lieux, en juin 1994, pour les cérémonies du cinquantième anniversaire. Cet authentique et poignant témoin de la Libération de la France est devenu un musée géré par le National Liberty Ship Memorial et est amarré au Pier 45 du Fisherman’s Wharf, à San Francisco (Californie).