La Licorne (Tintin)

850

Dans Les Aventures de Tintin (Le Secret de La Licorne, 1943 – Le Trésor de Rackham le Rouge, 1944), La Licorne est un vaisseau de trois-mâts qui appartenait à l ‘ancêtre du capitaine Haddock et qui aurait sombré avec le trésor de Rackham le Rouge. Tintin, le Capitaine et Milou partent à la recherche de son épave. La Licorne est le bateau qu’Hergé a dessiné avec le plus de détails. La réplique que nous faisons de La Licorne est créee d’après des modèles et dessins authentiques de vaisseaux de troisième rang de la flotte de Louis XIV

 

A PROPOS DE LA MAQUETTE :
Tous nos modèles peuvent être fabriqués à la taille et/ou aux couleurs de votre choix, sur commande. 
Finition Coque :
Coque peinte aux couleurs d’origine
Dimensions (Longueur) : A partir de 60 cms

Description

TYPE DE BATEAU : Vaisseau trois-mâts

 

HISTORIQUE : Dans Les Aventures de Tintin (Le Secret de La Licorne, 1943 – Le Trésor de Rackham le Rouge, 1944), La Licorne est un vaisseau de trois-mâts commandé par l’ancêtre du capitaine, le chevalier François de Hadoque, au service de la flotte royale de Louis XIV. L’histoire dit qu’après de multiples péripéties, François de Hadoque aurait fait exploser son navire pour ne pas le laisser aux mains de pirates. Dans Le secret de La Licorne, Tintin, sans connaitre cette histoire, achète un modèle réduit de La Licorne au marché aux puces. Lorsque le Capitaine Haddock découvre cette maquette, il lui montre un portrait de son ancêtre, le Chevalier François de Hadoque, avec en fond un navire identique à celui que vient d’acheter Tintin. C’est le début des aventures de Tintin, Milou et le Capitaine qui vont partir en expédition pour retrouver l’épave de La Licorne dans laquelle est censé se trouver le trésor de Rackham le Rouge.

Pour dessiner le fameux bateau de l’ancêtre du Capitaine Haddoc, Hergé s’était d’abord inspiré des plans d’un navire de la flotte royale de Louis XIV au XVIIIe siècle. En 1942, pour dessiner les scènes de bataille navale de son album et afin d’éviter les erreurs techniques commises avec le bateau L’Aurore dans L’Etoile mystérieuse, le dessinateur de Tintin demande conseil à son ami Gérard Liger-Belair, un maquettiste professionnel. Celui-ci lui dessine les plans de la Licorne et entreprend de lui construire un modèle réduit de celle-ci qu’il lui livre début 1943. Après avoir conçu le modèle, Gérard Liger Belair obtint d’Hergé, le 23 avril 1943, l’accord pour commercialiser ce plan et les matériaux permettant de construire un modèle réduit de la Licorne. La réplique originale du vaisseau du Chevalier de Hadoque restera sur le bureau d’Hergé juqu’en 1960, année durant laquelle le père de Tintin l’offre à son vétérinaire en reconnaissance des bons soins rendus à ses chats.

Plusieurs différences son notables entre la maquette de Liger-Belair et les dessins de Hergé. Des écarts qui sont justifiés par l’arrivée tardive de la maquette alors que Hergé se hâte de terminer quelques dessins du Secret de la Licorne début 1943. Comme Hergé n’aurait reçu son modèle qu’in extremis, il n’aurait pas pu l’utiliser autant qu’il l’aurait voulu.

Selon Liger-Belair, la vraie Licorne était en fait un vaisseau de troisième rang construit en 1690 et qui a fait naufrage en 1692 lors de la Bataille de la Hougue, au large des côtes normandes. Il pourrait faire allusion au Triomphant qui était lui aussi orné d’une figure de proue représentant une licorne. De plus, le Triomphant a péri lors d’une explosion du stock de poudre, détail qui sera repris par Hergé dans Le Secret de La Licorne. Mais le vaisseau Soleil Royal pourrait aussi être l’une des sources d’inspiration d’Hergé. Le Soleil Royal, vaisseau de premier rang fait lui aussi partie des vaisseaux naufragés de la Bataille de la Hougue lors de laquelle il sombrera suite à un incendie au large de Cherbourg.