Hermione (La Fayette)

1,000

L’Hermione est une frégate célèbre de par son rôle dans la guerre d’indépendance de l’Amérique. La Fayette embarqua à bord de la frégate en 1780 pour rejoindre ce qui est aujourd’hui les États-Unis, et mener le combat au côté des insurgés et du général Washington. L’Hermione prit part à de nombreux combats et en sortit toujours victorieuse. Depuis 2014, une replique de la frégate a été remise à flots.

 

A PROPOS DE LA MAQUETTE :
Tous nos modèles peuvent être fabriqués à la taille et/ou aux couleurs de votre choix, sur commande.
Finition Coque : Coque peinte aux couleurs d’origine
Dimensions (Longueur) : 76 / 110 cm
Prix : 1000 / 1950 €

Description

TYPE DE BATEAU : Frégate
ANNÉE DE LANCEMENT : 1779 (La réplique est lancée en 2014
PAYS DE CONSTRUCTION : France
CHANTIER : Arsenal de Rochefort
ARCHITECTE : Henri Chevillard, dit Chevillard Aîné

 

HISTORIQUE : En 1778, l’Hermione est mise en chantier à l’arsenal de Rochefort. On est alors en pleine guerre d’indépendance américaine et les chantiers navals français, qui passent pour les meilleurs du monde, fonctionnent à plein régime. Appartenant à la catégorie de frégates dites légères, caractérisées par leur vitesse et leur maniabilité, l’Hermione nécessita 11 mois de travail pour des centaines de charpentiers, forgerons, perceurs, cloueurs, calfats… bagnards… pour un total de plus de 35 000 journées de travail.

En janvier 1779, de retour d’Amérique où il s’était porté volontaire au service de la cause américaine, Gilbert Motier, marquis de La Fayette, gentilhomme français âgé de 21 ans, s’efforce d’obtenir pour elle le soutien officiel de la France. Il réussit à convaincre le roi Louis XVI et son état-major d’apporter une aide militaire et financière aux troupes du Général Washington.
Le 21 mars 1780, missionné par le roi, le jeune major général de La Fayette embarque à bord de l’Hermione, commandée par le Lieutenent de La Touche-Tréville. Il part combattre aux côtés des insurgés américains qui luttent pour leur indépendance face à la domination anglaise. Il débarque à Boston après 38 jours de traversée et rejoint le général Washington pour lui annoncer l’arrivée imminente des renforts français. L’Hermione prend alors part à de nombreux combats, notamment au côté du vaisseau l’Astrée commandé par Jean-François de La Pérouse, et en sort toujours victorieuse, jusqu’à la défaite définitive de l’ennemi à la bataille de la baie de Chesapeake le 5 septembre 1781.

À son retour en France, en 1782, elle continua ses missions de frégate et escortera des navires marchands, notamment jusqu’aux Indes, avant de sombrer le 20 septembre 1793, en pleine révolution française, sur des rochers au large du Croisic, en raison d’une mauvaise manœuvre de son capitaine. Après des fouilles archéologiques en 2005, plusieurs objets sont récupérés et certaines parties de la frégate sont remontées comme le gouvernail et l’ancre de 4 mètres de long.

 

Et aujourd’hui ? L’Hermione, réplique exacte de la célèbre frégate de La Fayette, a été reconstruite à l’identique en 1997 par l’Association Hermione-La Fayette, et remise à flots en 2014. Elle fait honneur à l’histoire navale française en voguant majestueusement sur les eaux de l’Atlantique et de la Méditerranée.